Bienvenue dans cette nouvelle Question-Progression.

Aujourd’hui, je vais te raconter l’histoire de Fabienne qui m’écrit :

« Samedi après-midi, j’ai grimpé en salle et j’ai fait une grosse erreur. Mon coéquipier a grimpé en tête dans un surplomb et il a chuté avant de clipper les deux mousquetons du sommet. J’ai grimpé derrière lui sur le même brin, en moulinette. J’ai déclippé les dégaines au fur et à mesure. J’ai chuté avant les trois dernières dégaines. Heureusement, car arrivée en bas, une copine m’a fait remarquer mon erreur. Avec mon coéquipier, nous avons beaucoup parlé et nous avons été choqués. Heureusement, j’ai chuté avant de déclipper la dernière dégaine et qu’il ne reste qu’un seul point d’ancrage. Je m’en veux beaucoup. Je n’ai jamais fait une erreur de manipulation de toute ma vie de grimpeuse. À la suite de ça, nous avons fait une pause et on en a reparlé ».

Fabienne a bien fait de m’écrire. Si tu n’as pas bien compris ce qui s’est passé et le grand danger auquel Fabienne s’est exposée, je vais t’expliquer ça tout de suite. Je vais te montrer l’erreur à ne pas faire quand tu grimpes en moulinette et comment assurer ta sécurité.

Le coéquipier de Fabienne est parti en tête. Au fur et à mesure, évidemment, il clippe les dégaines. Quand il est arrivé à la fin de la voie, il n’est PAS passé dans le relai.

 

1- Voie terminée :  passe ta corde dans le relais

 

Si je passe dans le relais, aucun souci. C’est que :

  • j’ai grimpé ma voie en tête et que j’arrive en haut ;
  • mon coéquipier me mouline pour redescendre ;
  • et ensuite, je tire toute la corde.

Une fois arrivé au bout de la corde, mon coéquipier – en l’occurrence, dans le cas présent, cela aurait été Fabienne – grimpe en second en déclippant au fur et à mesure qu’il monte. C’est logique. Il sort sa corde des dégaines pour pouvoir monter, puisqu’il est en moulinette.

Il a sorti toutes les dégaines. Il reste assuré par le relais qui est en haut de voie. Ensuite, il se fait redescendre et tout va bien. 

 

2- Voie non terminée 

 

Ce qui s’est passé avec Fabienne et son coéquipier, c’est que son coéquipier n’est pas allé jusqu’au relais.

  • Il a grimpé en tête, un point, deux points, trois points, x points ;
  • Mais, il s’est arrêté avant le relais. C’est-à-dire que, sur une dégaine, il a demandé à Fabienne de le prendre sec et de le redescendre. Ce qu’elle a fait. Une fois tous les deux en bas, Fabienne est repartie en moulinette avec son coéquipier qui l’assurait par le haut.
  • Fabienne a déclippé au fur et à mesure les dégaines mises en place par son coéquipier.
  • Elle est tombée.

Heureusement, elle est tombée plus bas que son coéquipier. Si elle n’était pas tombée sous cette dernière dégaine. Ou si elle avait continué à grimper, sans vraiment faire attention, puisque assurée par le haut en moulinette, elle n’aurait plus été assurée. Parce que la corde ne passait pas dans le relais. En effet, le coéquipier qui était en tête le coup précédent n’était pas allé jusqu’au relais.

Il est fort probable que si elle s’était aperçue qu’elle n’était plus assurée, que la corde lui pendait entre les jambes et qu’elle n’était plus attachée à rien, elle aurait eu un énorme coup de panique. Personne ne peut savoir ce qui se serait passé.

En tout cas, c’est une situation à éviter à tout prix, lorsqu’on grimpe en moulinette.

 

3- Comment éviter cette situation à risque en escalade ?

 

Solution n°1 : enlever la corde

Quand tu grimpes une voie en tête, dans ta salle ou en falaise, si tu ne passes pas ta corde dans le relais. Donc si tu ne finis pas la voie, dès lors que tu arrives en bas, tu dois tirer la corde. Tu ne la laisses pas dans la voie.

À toi, ça te paraît évident. Tu laisses la corde dans la voie. Tu passes à autre chose. La personne ou la cordée suivante ne va peut-être pas faire attention. Elle voit que la corde est mise en moulinette. Donc, elle ne va pas faire gaffe qu’elle ne passe pas dans le relais, mais qu’elle s’arrête deux ou trois dégaines avant.

Si tu n’as pas clippé ton relais. Si tu as grimpé en tête sans finir la voie, tu arrives en bas et tu tires la corde et tu la laisses au sol. Comme ça, le suivant est obligé de grimper en tête.

Évidemment, je pourrais aussi te dire de faire attention quand tu pars en moulinette. Il faut faire gaffe que ta corde passe par le machin, c’est sûr. Oui, c’est du bon sens, mais objectivement, dans les faits, ça arrive à tout le monde de ne pas faire attention. Ça m’est arrivé aussi, dans le passé, de partir sur une corde en moulinette, sans regarder si la corde passait effectivement dans le relais. Ça peut arriver à tout le monde.

Donc, tu as compris. Quand tu es en tête et que tu n’as pas fini ta voie, tu fais tomber ta corde en redescendant. C’est la 1re des solutions pour éviter un accident en moulinette.

 

Solution n°2 : déclipper la corde

L’autre solution, c’est de déclipper ta corde quand tu redescends. Tu as grimpé en tête. Tu es arrivé au relais. Tu as fait ta manip. Ta corde d’un côté est libre et de l’autre, elle passe dans les dégaines. En redescendant, tu peux déclipper ta corde. De cette façon, elle n’est attachée que par le relais. Ça évite le problème de la personne en moulinette qui déclippe en montant et qui ne fait pas attention.

Voilà, j’espère que cet article t’a plu, ou au moins qu’il t’aura servi à prendre conscience du danger auquel on est peut être exposé tous les jours en salle.

Si tu n’es pas encore membre de la communauté Grimpe à Vue, je t’invite à nous rejoindre en t’inscrivant à la newsletter du blog. Tu recevras mes meilleurs conseils chaque dimanche matin. Tu participeras aux sondages. Tu seras au courant de mes prochains stages et tout ça, tout ça.

Je te souhaite bonne grimpe, bien sûr, et je te dis rendez-vous dans la prochain article.

Fabien 😉