La pyramide de la progression est un concept que j’ai imaginé et dont j’ai parlé à plusieurs reprises dans des lives Facebook et dans des vidéos YouTube sans jamais vraiment prendre le temps de bien te l’expliquer.

Tu peux au choix :

  • lire cet article
  • cliquer sur la vidéo qui l’accompagne

Dans les deux cas, je t’explique ce qu’est la pyramide de la progression et en quoi elle peut t’aider à vraiment progresser en escalade si tu respectes les niveaux les uns après les autres.

 

La pyramide de la progression, qu’est-ce que c’est ?

 

La pyramide de la progression, c’est la pyramide des fondamentaux du grimpeur qui souhaite se perfectionner.

En effet, si tu souhaites progresser en escalade, il y a des règles à respecter ou plutôt, un ordre à respecter.

Je vois trop souvent des personnes qui souhaitent progresser et qui disent être super motivées, mais qui :

  1. n’ont pas d’objectifs clairs ;
  2. commencent par faire des tractions sur les pans Güllich ;
  3. travaillent leur technique de pieds, mais qui n’ont aucune idée de ce que c’est que de lire une voie ou un bloc avant de commencer à grimper.

Autant d’erreurs fréquentes à éviter si on veut progresser en escalade rapidement et surtout efficacement.

Les 5 niveaux de la pyramide de la progression en escalade

 

Niveau 1 : la base, c’est la sécurité

C’est facile, le premier niveau de la pyramide de la progression, c’est la sécurité.

Tu le sais, l’escalade est un sport à risques. Ce n’est pas un sport dangereux à proprement parlé (je l’ai souvent dit et on m’a repris, à raison, sur le sujet.) mais il comporte certains risques quand même.

Il n’y a pas beaucoup de blessés en escalade et il n’y a pas beaucoup d’accidents d’escalade. Mais quand il y en a, ils sont plutôt sérieux.

Il y a des règles de sécurité à respecter. Il faut le savoir et toujours commencer par ça. C’est pour cette raison que la base de la pyramide de la progression en escalade, c’est la sécurité. CQFD !

Niveau 2 : le mental, encore le mental, toujours le mental !

Si tu me connais déjà bien, tu sais que le mental pour moi, c’est très important. J’en ai fait mon cheval de bataille. Pourquoi ? Parce que si ta tête ne veut pas y aller, c’est simple, tu ne vas pas y aller non plus.

C’est comme ça. Si tu souhaites progresser en escalade, il va falloir travailler ton mental. Le mental en escalade, c’est primordial !

J’en ai déjà parlé un grand nombre de fois et je t’invite à regarder toutes mes vidéos et tous mes articles sur le sujet. Il y en a un paquet sur le blog.Formation en ligne j'ai plus peur - Grimpe à Vue

Je t’invite aussi à regarder ma formation [ J’ai Plus Peur! ].  

Même si tu ne t’inscris pas à la formation complète qui et payante, je te donne accès à un extrait d’une heure dans lequel tu peux apprendre différentes méthodes comme :

  • le mental switch ;
  • le Post-it ;
  • le chant…

Autant d’astuces à mettre en place dès maintenant pour t’aider à progresser mentalement dans ta grimpe.

Niveau 3 : la technique et la tactique

Le 3e niveau de la pyramide de la progression en escalade, c’est celui de la technique. Quand on parle de technique en escalade, on parle bien de :

  • la pose des pieds ;
  • bien prendre les prises de mains ;
  • bien se positionner ;
  • toujours avoir un bon équilibre et une bonne souplesse ;
  • faire des bons mouvements ;
  • savoir ce que c’est qu’une lolotte, une épaule ou un pied-main, etc.

Beaucoup de grimpeurs te parlent de technique sans jamais vraiment donner les meilleurs axes pour progresser.

Comment développer sa technique de grimpe ? Quelles sont les solutions qui marchent pour s’améliorer en escalade ?

C’est un vaste sujet, dans lequel il faut inclure aussi la tactique. Par tactique, j’entends :

  • la lecture – j’en parlais tout à l’heure  ;
  • le rythme dans la voie ;
  • la respiration.

La technique, c’est un gros morceau et donc un niveau très important de la pyramide de la progression. Un bon grimpeur, c’est un grimpeur qui a une bonne technique.

On est tous d’accord là-dessus, c’est quand même plus sympa de passer un mouvement ou un pas difficile en mode fluide et hyper précis. Un mouvement puissant, mais posé plutôt qu’en mode gros bourrin : je tire sur la prise, ça passe à l’arrache mais ça passe quand même :).

On aimerait toutes et tous grimper comme Jain Kim, la grimpeuse Coréenne, qui a un style incroyable. C’est beau, c’est de l’Edlinger de la grande époque ! La recherche de l’esthétique avant l’efficacité.

C’est sûr que ça donne envie, mais voilà, la technique est super importante et c’est un sujet sur lequel je reviendrai en détails très prochainement.

Découvre ma nouvelle formation en ligne [ TECHNIQUES DE GRIMPE ] : le meilleur mouvement au bon moment.

Logo formation Technique de Grimpe a vue

Niveau 4 : que la force soit avec toi !

Le dernier niveau de la pyramide de la progression en escalade, c’est celui de la force.

Je mets ” force ” parce que c’est un mot court et que du coup, il rentre dans la pointe de la pyramide, mais finalement, la force c’est quoi ?

  • C’est le physique ;
  • c’est la conti ;
  • c’est la rési ;
  • c’est le volume ;
  • c’est le niveau d’activation (même si ça, c’est une notion dont je parle dans le mental parce que les deux sont corrélés) ;
  • c’est le travail des doigts ;
  • c’est faire du pan Güllich ;
  • c’est travailler des fibres musculaires spécifiques ;
  • etc.

Tout le monde parle beaucoup du physique et de la force. Il y a énormément de solutions, d’exercices, de méthodes partagées sur Internet ou dans les bouquins pour travailler sur sa force de grimpe.

Mais selon moi, c’est une erreur de vouloir travailler le physique avant d’avoir acquis tout le reste.

Si tu es un grimpeur de 5, de 6 et que tu travailles en priorité ta force physique, tu fais fausse route. Il faut d’abord commencer par le commencement :

  • la sécu, je n’en parle même pas… ;
  • le mental ;
  • la technique ;
  • puis enfin et seulement à ce moment-là : la force.

Les niveaux de la pyramide en somme, step by step ;).

Niveau 5 : le plaisir de la grimpe ou le niveau manquant…

On m’aurait menti ?

Là, on arrive au moment crucial où tu te dis :

” Mais attends, il a parlé de 5 niveaux pour sa pyramide, et sur le dessin, là, il n’y en a que 4 : c’est quoi cette arnaque ? “

La pyramide de la progression en escaladeEn fait, le cinquième niveau, tu peux le mettre dessous, tu peux le mettre au-dessus, tu peux le mettre tout autour si tu veux… C’est le Plaisir !

Je t’en parle tout le temps… ” Escalade Plaisir & Progression , c’est mon credo. C’est même repris dans mon logo.

Pour moi, tu ne pourras pas progresser en escalade, si tu n’as pas le plaisir de grimper.

Pourquoi ? Parce que c’est en te faisant plaisir que tu resteras motivé, et c’est en étant motivé que tu seras dans la progression. Tu me suis ? 

Pas de plaisir sans objectifs

Et pour se faire plaisir, qu’est-ce qu’il faut ? Il faut avoir des objectifs clairs. J’ai fait pas mal de vidéos sur le sujet si ça t’intéresse :

« Avoir des objectifs clairs, ça paraît simple dit comme ça. On a tendance à se dire : “ Oui, moi, j’ai un objectif, c’est bon ”, mais en réalité, le plus souvent, ce ne sont pas des objectifs clairs. Alors, si on se fait un peu challenger et qu’on nous pose des questions sur nos objectifs de progression en escalade, ce n’est pas si évident. Poser un bon objectif, c’est un travail à part entière. Ça prend quelques minutes, parfois plus, mais il faut se poser et le faire. »

Un objectif clair, c’est un objectif à long terme, découpé en plusieurs objectifs à moyen terme, qui eux-mêmes, peuvent être découpés en différents objectifs à court terme.

Une fois que tu as posé tes objectifs, alors tu es dans le plaisir.

Programme Plaisir Motivation Progression Grimpe-a-vue

Tu sais ce que tu fais à chacune de tes séances et tu n’a plus qu’à rassembler tous les ingrédients du bonheur de grimper. C’est là que tu progresseras naturellement en escalade, tout en te faisant plaisir.

Parce que c’est quand même ça l’essence de la grimpe ? De notre passion ? C’est de se faire plaisir, non ?

Voilà, tu en sais un peu plus sur la pyramide de la progression.

J’espère que cet article t’a plu et qu’il a été clair pour toi. J’espère que tu vas garder ça en tête et que tu ne vas pas brûler les étapes, parce que c’est hyper important de ne pas le faire. Je compte sur toi.

À bientôt & bonne grimpe !

Fabien 🙂