Bienvenue dans cette nouvelle [Question-Progression]

Chaque semaine, je réponds à l’une des questions que je reçois par mail. Ce sont des questions de grimpeurs de 5 et de 6. Tu peux toi aussi me poser tes questions dans les commentaires en dessous de l’article ou m’envoyer un mail à [email protected]. 

Je partagerai avec toi mes idées, mes conseils, mes techniques, mes astuces, tout ce que j’ai réussi à glaner ces dernières années et qui m’ont aidé à passer le cap du 6a et aujourd’hui le cap du 7a.

Aujourd’hui, je vais t’aider à identifier ce qui t’empêche de progresser en escalade

Tristan me demande si j’ai un “exercice miracle” pour passer le cap du 6b en tête à vue. Dans cette vidéo et cet article, je partage une technique qui est valable pour nous tous et que pourtant 90 % des grimpeurs n’osent pas essayer !

 

Comment passer un cap de progression en escalade ?

Tristan m’a envoyé un mail, il y a quelque temps, en me disant : 

” Fabien, j’ai vraiment beaucoup de mal à passer le niveau 6b à vue en tête. Est-ce que tu aurais un exercice miracle pour que je passe ce cap très dur ? Ça fait un an que j’essaie de le passer, au rythme de 3 séances d’escalade par semaine, d’environ 2 h 45 chacune. Je ne sais plus quoi faire. ” 

Alors Tristan, tu vas être déçu, je suis désolé. Non, je n’ai pas de recette miracle pour passer le cap du 6b à vue. Mais, rassure toi, j’ai quand même un conseil pour toi. Tu verras, ce conseil va t’aider dans ta pratique de la grimpe et surtout dans ta progression.

 

Demande un regard extérieur sur tes points faibles 

C’est quelque chose que ne font pas souvent les grimpeurs et qui est pourtant très riche d’enseignement. Il faut demander son avis à quelqu’un d’extérieur. 

C’est très simple en fait, dans ta salle ou en falaise, tu demandes à quelqu’un de te regarder grimper et de te dire ce qu’il en pense. Idéalement, il faut demander à quelqu’un qui est plus fort et plus expérimenté que toi. Quelqu’un qui aura plus de recul sur la grimpe. Un BE, un encadrant de la salle ou éventuellement quelqu’un qui a plus d’expérience. Ça peut être un de tes potes bien sûr. Mais c’est vrai, que si c’est quelqu’un qui ne te connaît pas, il sera d’autant plus objectif.

Il ne faut pas avoir peur d’aller demander. Il faut juste mettre un petit peu ton ego de côté. Tu verras ça va t’apporter beaucoup. On est tous dans la même famille. On est tous des grimpeurs. Franchement, je pense que c’est même gratifiant pour quelqu’un à qui tu demandes de te dire ce qu’il pense de ta grimpe. Il n’y a donc aucune raison de s’empêcher de le faire. Ça va te permettre d’avoir un point de vue extérieur sur ta grimpe. La personne va pouvoir te dire ensuite ce qu’il faut que tu améliores. Parce que clairement, je ne peux pas te répondre comme ça. Je ne sais pas pourquoi tu es bloqué dans ce cap et pourquoi tu n’arrives pas à progresser au-delà. Qu’est-ce qui cloche ? Est-ce que c’est ton positionnement ? Est-ce que c’est ta technique de pieds ? Est-ce que c’est ton rythme dans la voie ? Est-ce que tu es trop rapide ou trop lent ? Est-ce que tu as un problème de lecture ? Il y a un million de choses qui peuvent faire que tu n’arrives pas à passer ce cap. Ça peut être aussi du mental. Ça peut être parce que tu n’es pas à l’aise dans les clippages. Ça peut être parce que tu as peur de te faire mal. Ça peut être beaucoup de choses.

 

Essaie d’analyser toi-même ta grimpe

Si tu ne peux demander à personne de te regarder grimper et d’analyser tes points bloquants. Il y a une solution toute simple. C’est de te filmer. Tu prends ton smartphone ou un appareil photo, tu le poses sur trois cailloux ou tu l’accroches à une dégaine sur le mur d’en face si t’es en salle, ou tu le mets sur un trépied si t’en as un. Ensuite, tu vas pouvoir te regarder. Tu vas t’apercevoir que bien souvent, on a l’impression de faire des trucs d’une certaine façon et on fait des trucs très différents.

On a souvent l’impression de grimper comme Adam Ondra ou mieux comme Edlinger et en fait, on est souvent plutôt en train de grimper comme… Quelqu’un d’un peu moins bon quoi ;).

Donc voilà, ma réponse à ta question Tristan, c’est de demander un avis extérieur. Demande à quelqu’un de te regarder grimper et tu sauras quels sont tes axes d’amélioration. À partir de là, tu pourras travailler.

Merci d’avoir regardé cette vidéo jusqu’au bout et/ou d’avoir lu cet article. Si la vidéo t’a plu, tu peux mettre un petit pouce, ça fait toujours plaisir. Tu peux aussi la partager avec tes amis grimpeurs. 

À bientôt & bonne grimpe.

Fabien 😉