On l’entend partout et on le répète souvent, en escalade tout se joue avec les jambes et les pieds !

Cette fois-ci je parle bien du pied, pas des chaussons. Nous avons écrit un guide pour te permettre de bien choisir tes chaussons, tu peux le télécharger gratuitement en cliquant ici 🙂

Avoir de bons pieds et savoir les utiliser est une des clefs pour grimper plus fort. Ils sont en effet le point de départ de la poussée qui permet d’aller chercher la prise suivante. Les mains équilibrent mais les pieds font le travail.

Malheureusement on oublie souvent de les renforcer: moi le premier !

Comment j’ai renforcé mes pieds par “accident”

Je pratique de nombreux sports de montagne en parallèle de l’escalade, dont le ski. Il y a trois ans, en fin de saison d’hiver je me suis dit qu’il fallait que je renforce mes jambes pour pouvoir skier plus fort l’année suivante. N’étant pas adepte des entrainements de type “musculation” je me suis décidé à faire du trail. Ayant horreur de courir j’ai cherché à rendre cette activité ludique et j’ai décidé de courir en Vibram FiveFingers.

IMG_5362

J’ai couru plus de 1000km avec ces chaussures

Ces chaussures intriguent toujours. Certains adorent, d’autres détestent. Bref on ne s’étalera pas ici sur le sujet. Je pourrais parler longtemps de ce que ça change d’un point de vue course mais je préfère m’attarder sur les conséquences que le port de cette chaussure a eu sur ma grimpe.

Ce qu’il faut retenir sur ces chaussures c’est qu’elles n’offrent aucun amorti et obligent donc le coureur à adopter un style de course adaptée : on atterri sur la “boule” extérieur avant du pied et on amortit l’impact avec toute la chaîne “voute plantaire – cheville – genoux – hanche”.

Après avoir significativement commencé à courir, j’ai noté une évolution de la musculature du bas de mes jambes et en particulier celle du pied.

Quelles évolutions et quels bénéfices pour l’escalade ?

  1. Premièrement, mes pieds sont devenus plus toniques et plus forts. Lorsque je grimpe, je peux plus facilement tenir sur une pointe et donc aller chercher plus loin.
  2. Ensuite, j’ai développé une meilleure agilité au niveau de mes orteils. Le bénéfice que j’en retire est la sensation de pouvoir mieux “envelopper” une prise avec mes doigts de pieds.
  3. La sensibilité de mes pieds est également plus grande. Ceci me permet de mieux “sentir” mes pieds et donc d’être plus en confiance sur des positionnements un peu délicats.
  4. Enfin mes chevilles se sont renforcées, me permettant de mieux bloquer certaines postures.

Je suis ravi de ce “dommage collatéral” que le trail à eu sur ma progression en escalade.

Je ne note qu’un aspect négatif d’avoir couru “barefoot” : mes pieds se sont légèrement élargis et mes chaussons sont devenus beaucoup trop étroits… il va falloir que je repasse à la caisse !

Lilian

Est-ce que tu connais des exercices simples et ludiques pour renforcer spécifiquement les pieds ? As-tu déjà eu une expérience similaire ? Les commentaires sont à toi !