” Help ! J'arrive au relais là… Qu'est-ce que je fais ? “

Pour relier les points du relais en escalade, je te propose deux méthodes dans cette vidéo tournée lors de mon Rock Trip aux USA. C'est parti !

 

Méthode 1 : relier les deux points du relais avec ta vache

La première méthode consiste à utiliser ta vache pour relier les deux points du relais. Pour ce faire, ta vache doit être confectionnée en corde dynamique et composée de deux brins de longueurs différentes. Le relais doit être considéré comme “ très sûr “, c’est-à-dire composé de deux gros points récents bien fixés dans du rocher solide et reliés par une chaîne.

Matos nécessaire : une longe double.

Astuce : tu peux aussi confectionner toi-même ta longe en utilisant 70-80 cm de corde dynamique de diamètre 8,6 mm et en nouant deux noeuds de huit aux deux bouts et un noeud papillon au milieu. Voir la vidéo. 

 

Méthode 2 : faire un relais “ triangularisé ” ou la méthode passe-partout

C'est la méthode que j'appelle ” passe-partout “. Cette deuxième option est la plus universelle. Elle consiste à relier les deux points du relais avec une sangle et trois mousquetons. C’est une technique qui peut être utilisée sur n’importe quel type de relais (d’escalade sportive). Elle ne prend que quelques secondes à faire. Elle peut être utilisée pour se vacher, assurer son second d’en haut (en grande-voie), poser une moulinette, etc.

Matos nécessaire : une sangle 120 cm et trois mousquetons.

Astuce : apprends à confectionner le noeud de cabestan.

 

ATTENTION Si elle est mal réalisée, cette manip peut conduire au fameux “ Triangle de la Mort “.

Regarde cette vidéo pour comprendre ce qu'est le triangle de la mort en escalade et comment l’éviter.

Fabien.

Et toi, quelle méthode utilises-tu ? Dis-nous quelles sont tes habitudes ? Si tu as des questions, pose-les dans les commentaires en dessous.