Comment utiliser correctement une boule à magnésie et un crashpad (en bloc) ● [Question-Progression #16]

Salut les grimpeurs, c’est Fabien de Grimpe à vue,

Bienvenue dans cette nouvelle [Question-Progression]. Aujourd’hui, je vais répondre à Sébastien qui a deux questions de débutant, mais qui ont le mérite d’exister et auxquelles il faut répondre.

Qu’est-ce qu’on fait avec une boule à magnésie ?

Est-ce que je peux remplacer mon crashpad
par un matelas pneumatique ?

Réponse tout de suite, on y va, c’est parti.


1. La boule à magnésie

La question de Sébastien est assez claire : j’ai acheté de la magnésie en magasin, c’est la première fois, on m’a donné des trucs, c’est des petits sachets en forme de boule et à l’intérieur il y a de la magnésie, qu’est-ce qu’il faut que j’en fasse ? Est-ce qu’il faut que je déchire et que je verse dans mon sac à pof ?

Ma réponse est très simple :

Tu gardes la boule de magnésie telle quelle et tu vas la mettre tout simplement dans ton sac à pof telle quelle. L’idée c’est qu’au lieu d’avoir de la pof ou de la magnésie en poudre dans ton sac à pof, qui peut s’envoler à chaque fois que tu mets ta main dedans, la boule permet de garder cette poudre à l’intérieur d’une espèce de petit treillis, comme un collant et quand tu vas la presser dans tes mains, la magnésie va s’appliquer automatiquement sur ta main.

Donc pas la peine de sortir ta boule et de la taper dans tes mains comme je vois faire les jeunes de mon club. Non, tu la laisses dans ton sac à pof, tu passes la main dedans, il faut que ton sac à pof soit assez grand pour pouvoir passer la main en plus de la boule et tu vas juste prendre la boule comme ça dans ta main et la serrer une ou deux fois, ça suffit. De même avec l’autre main. Simple et efficace, pas besoin de déchirer ta boule, tu peux la mettre telle quelle dans ton sac à pof et ça sera super.

D’ailleurs, je vous conseille tous de faire ça parce que c’est un bon moyen d’éviter d’en mettre partout quand on s’assoit par exemple, avec son sac à pof on a vite fait d’en renverser. La boule à magnésie évite ce problème.

L’autre étape ensuite, c’est la magnésie liquide, mais ça c’est encore autre chose. D’ailleurs, à ce sujet j’avais fait une vidéo comparative entre la magnésie liquide et la magnésie en poudre, je te remets le lien ici si tu veux aller la voir.

2. Crashpad / matelas pneumatique ?

L’autre question de Seb est à propos des crashpads. En fait, il me dit :

« Je vais à Fontainebleau et j’ai besoin d’un matelas d’escalade, j’ai regardé, ça coûte 300 € grosso modo, est-ce que je peux prendre un matelas pneumatique, est-ce que ça marche ou non ? »

Non, ça ne marche pas. Le but du crashpad ou matelas d’escalade comme tu dis, c’est d’amortir ta chute au moment où tu vas tomber de ton bloc.

Donc, soit  :

  • tu réussi ton bloc : tu vas sauter, mais ça à la rigueur on peut se dire que tu vas peut-être désescalader de l’autre côté ou arriver à te rétablir bien sur tes deux pieds.
  • tu peux être amené à tomber à un moment où tu ne t’y attends pas et tomber sur le dos, sur les épaules, sur les fesses ou même sur les pieds, en tout cas ça peut faire mal. Surtout si par terre c’est pas bien homogène, encore à Fontainebleau ça peut aller à certains endroits, mais bon, tu as vite fait d’avoir des racines, des pierres, etc.

Donc, il te faut un vrai bon crashpad.

Choisir un vrai bon crashpad :

C’est compliqué et je vais pas réinventer la roue, ça a été très bien fait par mon ami Johan Epic TV, tu peux regarder cette vidéo, elle est très bien faite, il t’explique tout et voilà comment choisir ton crashpad ou ton matelas d’escalade comme tu dis, Sébastien. A ne pas négliger c’est un aspect de la sécurité qui est très important, en bloc on peut se faire mal. On se fait d’ailleurs souvent mal, les bloqueurs

Moi, je suis pas un grand bloqueur, j’en fais pas souvent, mais par contre j’en connais et ils se font souvent mal parce que, voilà, on a vite fait de tomber et c’est important d’avoir un bon crashpad, voire plusieurs et d’avoir un bon pareur, c’est-à-dire c’est l’équivalent de l’assureur quand on est en corde, c’est quelqu’un qui va être derrière toi et qui va te parer, t’éviter de te faire mal quand tu tombes.

Voilà Sébastien, j’espère que j’ai répondu à tes deux questions, je te souhaite bonne grimpe. Rendez-vous dans la prochaine vidéo ou le prochain article.

Si vous avez des questions, mettez-les en commentaire de cet article ou sur Facebook ou sur YouTube ou par e-mail aussi à [email protected]à-vue.com et j’y répondrai dans un prochain article.

Merci, bonne grimpe à nouveau et à très vite.

Ciao !

Fabien 😉

Poster une réponse